L’impact – Journal économique suisseL’impact – Journal économique suisse

Journal économique suisse L'IMPACT

« L’artiste n’a pas la prétention de nous raconter “Tristan” ou   “ Le Vaisseau Fantôme ”. Non seulement, il ne raconte pas, mais il se situe au-delà du drame. Le peintre a dépassé l’accidentel. (…) Ce qui reste du choc musical, c’est l’extase. Le limon du drame, de la passion, de la mort, c’est le sourire ambigu du rêve. Cette peinture d’après la musique, je l’appellerais volontiers peinture “après” la musique. »

 

 

P. Ph. Collet - Critique musical

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Avant de continuer

Avec les Cookies, on vous propose de faciliter au maximum votre navigation et de rendre votre visite encore plus agréable :)