Tribune de GenèveTribune de Genève

« Extrême minutie d’exécution et une conception essentiellement géométrique.  Cette rigueur de facture ne suffit point à caractériser des tableaux qu’il faut qualifier d’abstraits, en donnant au mot, son sens plein et exact, c’est-à-dire la seule considération des idées pures en faisant abstraction de tous les éléments accidentels, en ne retenant que l’essence des choses.

Profondément sensible à la musique la plus noble, Roy Jaeggi s’efforce de transcrire en images absolues, aussi bien l’équilibre que le déséquilibre de l’être, aussi bien le sentiment d’emprisonnement irrémédiable  que l’apaisement et la communion avec le divin. »

A. A. Köhler - Critique d’art

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Avant de continuer

Avec les Cookies, on vous propose de faciliter au maximum votre navigation et de rendre votre visite encore plus agréable :)